GREENWEB

Pourquoi utiliser un
moteur de recherche écologique ?

En effectuant vos recherches habituelles sur internet, vous pouvez, grâce à des moteurs de recherche écologiques, financer des projets écologiques. C’est ce qu’on appelle le Web solidaire. Alors comment ça marche ?

La pollution qu’engendre les moteurs de recherche est connu depuis plusieurs années. Mais comment réduire sa pollution alors qu’Internet est de plus en plus utilisé dans le monde et le nombre de recherches de cesse de croitre.

Greenpeace essaie depuis 2010 d’encourager les moteurs de recherche à remplacer l’usage d’énergie polluantes par l’énergie renouvelable.
Ils ont lancé une campagne ClickClean, (lire le rapport) en 2016 qui note l’empreinte énergétique de 70 applications et sites web. L’évaluation était basée sur 3 critères, A étant le plus ‘ecofriendly’ et F le site le plus pollueur.

Le web solidaire soutient et financent des nouvelles initiatives solidaires. Comment ? Grâce aux moteurs de recherche écologique.

Les 200 millions de recherches faites tous les jours sur internet représentent la consommation d’électricité d’une ville de 240 000 habitants.
Chaque recherche passe par 930 000 km de cables jusqu’au serveurs et aux centres de données de l’autre côté de l’Atlantique.
Une fois le résultat trouvé, retour de l’information sur l’écran de l’internaute et celui en moins d’une seconde.
Chaque requête sur Google équivaut à 2h d’une ampoule allumée de 12W.

L'IMPACT ÉCOLOGIQUE EST GIGANTESQUE

Suite à ce constat sont nées les moteurs de recherche écologiques, appelé méta-moteurs. Ils utilisent la même technologie que les moteurs de recherche traditionnels comme Google ou Yahoo.
La différence est qu’ils utilisent une partie des revenus générés à des associations écologiques. L’internaute devient généreux donateur sans effort supplémentaire de sa part.

Voici les 3 principaux méta-moteurs :

ECOSIA
Il utilise la technologie de Bing. Grâce aux bénéfices obtenus par la publicité, ils participent au reboisement des forêts touchées par la déforestation en Afrique, Asie et Amérique Latine.
Il faut compter environ 45 recherches pour planter un arbre.
Leurs résultats sont impressionnants. Depuis sa création, déjà 47 millions d’arbres ont pu être plantés.

LILO
Celui-ci utilise la technologie de Google. Lilo a choisi de reverser une partie de ses bénéfices à des projets sociaux et environnementaux. Leur money est la goutte d’eau. Plus on effectue de recherche, plus on collectionne de gouttes d’eau. 1000 gouttes d’eau valent environ 2-3 euros. L’internaute choisit le projet qu’il souhaite soutenir grâce à ses recherches sur Lilo.
A ce jour, 1 430 000 € ont déjà été collectés et ont financé 140 projets. La communauté compte déjà 670 000 utilisateurs mensuels.

ECOGINE
Il utilise également la technologie de Google. Ce moteur de recherche a été créé par des étudiants français. Ils versent la totalité des bénéfices à des associations environnementales françaises. Pour 200€ reversés, il faut environ 1000 recherches. Ils sont eux même hébergé chez Infomaniak, hébergeur totalement éco-responsable.

facebook icon
google+ icon
linkedin icon
twitter icon
pinterest icon

Tags : Green web, Ecoresponsable, Web

Logo DCOMDEV - Accompagnement digital
Accompagnement digital
SUIVEZ-NOUS !
La note de performance environnementale de cette page
Logo DCOMDEV - Accompagnement digital